Quand l’anxiété devient indépendante …

L’anxiété est une émotion comme la colère et la joie, c’est une réaction naturelle et protectrice de notre corps. Cependant, l’anxiété est parfois trop présente. Lorsque les sentiments d’anxiété ne vous lâchent pas, des symptômes physiques peuvent apparaître, tels que des maux de tête et de dos chroniques ou des troubles du sommeil. Votre qualité de vie est affectée et vos performances réduisent. L'ampleur des symptômes et leur durée renseignent sur la gravité de la maladie. À un certain moment, la médecine parle de troubles de l'anxiété. Une anxiété excessive peut donc vous rendre malade et, dans ce cas, vous pouvez bénéficier d'un traitement médical.

Trouble anxieux généralisé (TAG)
Un trouble anxieux généralisé comprend une anxiété constante qui contrôle entièrement la pensée et les actions de la personne affectée. L’anxiété n’a pas de déclencheur précis, mais devient plutôt un état d’esprit omniprésent. Les soucis permanents, les pensées tournoyantes et les soucis quotidiens souvent exagérés ne peuvent plus être maîtrisés. Le « bouton » qui met fin aux soucis et aux anxiétés permanentes ne fonctionne plus. Les troubles physiques tels que les maux de tête, les nausées, les tensions musculaires et les troubles de la concentration et du sommeil deviennent également un phénomène permanent. Selon le DSM-IV (Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux), on parle de trouble anxieux généralisé dès qu’au moins 3 symptômes de la liste ci-après persistent pendant au moins six mois : excitation, tension musculaire, fatigue, troubles du sommeil, irritabilité, problèmes de concentration ou de mémoire.

Trouble anxieux sous-syndromique
En cas d’un trouble anxieux sous-syndromique, les symptômes ressemblent à ceux d’un trouble anxieux généralisé, mais on considère qu’il s’agit d’une forme beaucoup plus légère. Le trouble anxieux sous-syndromique est généralement de plus courte durée et se manifeste par des symptômes relativement plus faibles. Cependant, les soucis constants et l’état d’anxiété ont une influence notable sur votre qualité de vie. Vous êtes agité, tendu, irritable, fatigué et déconcentré. Le carrousel des pensées tournoyantes pendant la nuit a souvent pour conséquence un mauvais sommeil.

Trouble de stress post-traumatiques (TSPT)
En moyenne, chacun vit au cours de sa vie une ou deux expériences négatives ou effrayantes qu'il n'oubliera jamais. Cependant, si de telles choses sont supprimées à long terme et ne sont pas traitées consciemment, elles peuvent laisser des traces durables. Chaque fois que vous êtes à nouveau confronté à une situation similaire, l'âme se souvient du traumatisme précédent et réagit sensiblement par des sentiments d’anxiété et vous avertit du danger.

Des symptômes soudains, tels qu'un rythme cardiaque rapide, transpirer et une agitation et une tension intérieure, que vous ne pouvez pas expliquer spontanément, se produisent. Le trouble de stress post-traumatique provient du fait de revivre une situation qui était sensiblement exigeante. Il s'agit d'une réaction psychologique retardée à une expérience stressante que vous n'avez pas encore complètement traitée.

Attaque de panique
Une attaque de panique se présente sans avertissement, elle vient de nulle part pour ainsi dire. Vous serez dominé d’un moment à l’autre. Le corps signale un état d’alarme brutal et total. En cas d’une attaque de panique, les symptômes suivants peuvent apparaître : des palpitations, on transpire, on tremble, on a une sensation d’incapacité de respirer, on éprouve une douleur thoracique, des nausées, des vertiges, des frissons… La personne affectée considère ces attaques comme mortellement graves. En général, les attaques de panique diminuent après environ 30 minutes. Elles sont souvent causées par des tensions extrêmes, qui peuvent être liées à un problème spécifique, actuel ou un changement radical dans la vie.

Phobie
Une phobie est l’anxiété pour une chose ou une situation spécifique. Dès que vous êtes confronté à cela, vous réagissez avec une anxiété exagérée et irrationnelle. Certaines personnes souffrent, par exemple, de claustrophobie. Lorsqu’une personne claustrophobe entre un espace restreint comme un ascenseur, elle ressent immédiatement de l’anxiété. Chez d'autres, les araignées (arachnophobie) ou d'autres insectes relativement inoffensifs provoquent des sentiments d'anxiété extrêmes. En fait, ces animaux ne constituent pas une menace sérieuse, mais dans le contexte d'une phobie, ils deviennent un problème presque insurmontable. De nombreuses personnes souffrent également de ce que l'on appelle la phobie sociale. Ils évitent de plus en plus tout contact avec la société et s'isolent progressivement. On reconnaît une phobie principalement au fait que les déclencheurs ne sont pas en relation réaliste et compréhensible avec un danger réel. L’anxiété vous a complètement maîtrisé.



Laseaxan® est un médicament à base d’huile de lavande pour le traitement d’une période d’état d’anxiété chez les adultes. Laseaxan® ne peut pas être utilisé en cas d’insuffisance hépatique. Laseaxan® n’est pas recommandé pendant la grossesse et ne peut pas être pris par les femmes qui allaitent. Veuillez lire attentivement la notice avant utilisation. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical. Conservez hors de portée et de vue des enfants. Demandez conseil à votre pharmacien. Titulaire de l’autorisation : Dr. Willmar Schwabe GmbH & Co. KG.